lgreagre
• Fiches communication

Devenez un orateur efficace
20/04/2010

Parler en public peut s’avérer être une véritable épreuve pour certains. Pour progresser professionnellement, il faut pourtant saisir les opportunités de s’exprimer devant un auditoire. On devient ainsi plus visible et on prend de l’assurance, pour peu qu’on sache intéresser les gens qui écoutent.

Pour être à l’aise en public vous devez en premier lieu vous sentir légitime, c’est à dire maîtriser votre sujet. Rien de plus hasardeux que d’improviser sur un thème qu’on ne connaît pas parfaitement, c’est la meilleure façon de perdre ses moyens.

Après une bonne préparation, voire une répétition, voici quelques fondamentaux pour parler efficacement devant un public.

Premièrement, remerciez votre assistance et présentez vous. Le premier besoin de l’auditoire est de savoir qui vous êtes. Dès le début de votre présentation, il faut retenir l’attention par une accroche. Par exemple, posez une question (« Savez-vous que…? ») ou racontez une anecdote. L’accroche doit être courte, efficace, sans provocation inutile.

Les points dont vous devez avoir conscience pour vous améliorer :

  • Travaillez votre langage non verbal (la moitié de votre communication passe par votre gestuelle)
  • Souriez, vous mettrez tout le monde à l’aise en étant chaleureux et ouvert. Votre sourire témoignera que vous êtes confiant.
  • Votre regard doit être mobile et direct. Veillez à balayer la salle du regard pour que personne ne se sente exclu.
  • Laissez vos mains s’exprimer : conservez vos mains devant vous, en ouverture. Montrer la paume de ses mains en direction de l’auditoire est un signe de partage et d’ouverture d’esprit.
  • Faites des gestes hauts, c’est-à-dire au-dessus du coude. Les gestes hauts sont instinctivement interprétés comme des gestes positifs.
  • Le regard dirigé vers la salle et les yeux levés, une position face au public et jamais de dos même quand on présente des visuels.
  • Surtout restez naturel, si vous adoptez une attitude “surjouée”, le public le ressentira et sera agacé. Vous perdrez toute crédibilité face à vos auditeurs.

 

Les gestes à éviter :

  • Ne pas savoir quoi faire de ses mains : les mains dans le dos ou les bras croisés (geste barrière).
  • Les gestes bas (ou vers le bas) : connotation négative.
  • Les auto-contacts (se gratter le nez ou le crâne plusieurs fois de suite, les battements de pieds, le jeu avec un stylo ou un bijou…) sont des gestes parasites qui trahissent votre nervosité.

 

Travaillez votre voix :

  • Votre voix est votre plus grande traîtresse : elle peut indiquer à tout le monde votre stress si elle n’est pas posée.
  • En public, parlez un peu plus fort que d’ordinaire. Une voix trop faible réclame un effort d’attention plus soutenu. Parler plus fort permet aussi de chasser le stress.
  • Bien articuler afin d’être intelligible et parler plus lentement (signe de calme), mais en variant les rythmes pour stimuler l’attention. Accentuer et mettre l’intonation rend l’exposé vivant.
  • Marquer des pauses et des silences. Elles sont l’équivalent d’une ponctuation orale et permettent de souligner l’importance d’un propos.

Travaillez votre message :

  • Bien cerner son objectif et sa cible. Parler en public, c’est d’abord être compris : adoptez un registre et un vocabulaire adapté au sujet traité et au public, d’où l’importance de bien connaître celui-ci.
  • Illustrez votre propos d’exemples concrets et d’images (métaphores).
  • Prenez votre auditoire à témoin (« Vous savez sans doute que…»), impliquez-le, faites-le réagir.
  • N’abusez pas des chiffres, difficiles à mémoriser. Comparez-les à quelque chose de connu (par exemple, « ce lecteur MP3 contient 30 000 chansons » plutôt que 120 Go).
  • Privilégiez les phrases courtes.
  • Répétez, reformulez pour faciliter la mémorisation
  • Peaufinez tout particulièrement l’introduction (l’objet de votre intervention, votre méthode et votre plan) et la conclusion (idées-clés et suites à donner), moments les plus retenus d’un exposé.

Bonnes présentations !

< Retour à la page précédente

lgreagre
• Tarifs

• Conférence d’1h30 : 300 € H.T.
• Formation de 6h00 : 1 000 € H.T.

• Contact

• Mail : antoine.leblanc@alverone.com
• Tél : 06 82 95 98 03